CRÉATION D'EMPLOIS: BENKIRANE MISE SUR L'ANAPEC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CRÉATION D'EMPLOIS: BENKIRANE MISE SUR L'ANAPEC

Message par Mr.Ayoub le Lun Mar 10, 2014 10:07 pm

Kiosque360. Le gouvernement Benkirane se lance un grand défi en matière de création d'emploi. L'Anapec tient un rôle majeur dans le cadre de cette stratégie.


Abdelilah Benkirane a mobilisé son gouvernement pour qu'il présente, dès la rentrée parlementaire d'avril, une stratégie nationale pour promouvoir la création d'emplois. Des sources médiatiques avaient fait état, la semaine dernière, de l'objectif de l'Exécutif de créer 250.000 emplois d'ici la fin de son mandat. Même le ministre de tutelle n'est pas convaincu par cette promesse. Preuve en est, ses propos relatés par Al Ahdath Al Maghribiya daté de ce mardi 11 mars. "Le gouvernement n'est pas en mesure d'assurer 250.000 postes d'emploi. Il ne faut pas mentir au peuple", a précisé Abdessalam Seddiki, lors de la cérémonie d'inauguration de la Semaine de l'étudiant organisée à la faculté des sciences de l'éducation à Rabat. Sur les colones d'Aujourd'hui Le Maroc, le ministre de l'Emploi fait savoir que le gouvernement se lance le défi de réduire le taux de chômage à 8% à l'horizon 2016 contre 9,3% actuellement".


L'Anapec boostée


Akhbar Al Yaoum relève que l'Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences (Anapec) tient un rôle majeur dans la stratégie de promotion de l'emploi du gouvernement Benkirane. A ce titre, Essadiki a souligné que le rôle de cette Agence ne se limitera pas uniquement à trouver l'emploi à quelques 180.000 bacheliers, mais oeuvre à élargir la base de ses services aux demandeurs d'emplois aussi bien à  l'intérieur du Maroc qu'à l'étranger pour les étudiants marocains. Dans ce registre, Aujourd'hui Le Maroc nous apprend que "l'Anapec dit oui aux non bancheliers". Et de préciser que "chaque année 140.00 jeunes sans bac et à la rehcerche d'un emploi sont livrés à leur sort".


Il est maintenant établi que la fonction publique n'est pas la solution adéquate pour résorber le chômage des jeunes. Les gouvernements précédents l'ont déjà fait mais en laissant derrière eux une administration avec un effectif pléthorique qui crève son budget de l'Etat. La dynamisation du secteur privé et la promotion des investissements constituent les deux principaux leviers pour promouvoir l'emploi.


Source le360.ma : Par Mohamed Douyeb 


avatar
Mr.Ayoub
Administrateur

Nombre de messages : 5345
Date d'inscription : 10/01/2010
Masculin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum